De l'Hypnose, de l'EMDR à laThérapie Brève Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy




La brièveté doit-elle être thérapeutique ?


ACTES du Congrès d'Hypnose & Thérapie Brève
St Malo 2005
Formation Continue en Hypnose
P. NOYER



Qu’est-ce qui fait qu’une thérapie peut être plus ou moins brève ?
Quels sont les facteurs qui, une fois déterminés, permettent de réduire la durée potentielle d’une thérapie ?

L’auteur de cette présentation estime que les facteurs limitants essentiels appartiennent au thérapeute lui-même. Ils concernent principalement l’orientation théorique du thérapeute, son attachement à des pseudo-vérités (notion de créalité c/o Melchior), son ego et ses peurs.

Dans un contexte économique plus tendu, il est du devoir de chaque thérapeute de faire une auto-analyse honnête, base des modifications adéquates dans le but de réduire les coûts associés à des thérapies sans fin.


Sophie TOURNOUER
Psychologue Clinicienne et Hypnothérapeute. Formation Thérapies Brèves Orientées Solution, à la... En savoir plus sur cet auteur


Rédigé le 07/09/2005 à 13:55 | Lu 8 fois | 0 commentaire(s) modifié le 17/09/2017

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :









1 2 3 4

Congrès Mondial d'Hypnose 2015 à Paris | Congrès Hypnose Douleur 2012 | Congrès d'Hypnose & Thérapie Brève Liège 2007 | Congrès de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapie Brève Saint Malo 2005 France