De l'Hypnose, de l'EMDR à laThérapie Brève Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy




Comment ne pas tomber sur un hypnothérapeute charlatan ?




Crédit Photo: Yoel Tordjman
Crédit Photo: Yoel Tordjman
La question est importante car il y en a !

D'autant que le terme "hypnotiseur" "hypnotiste" ou  même "hypnothérapeute" n'est pas protégé. "N'importe qui" pourrait s'improviser hypnothérapeute...
Il est important d'avoir donc quelques repères.

L'Hypnose est une technique de soins.  La base du choix est de s'adresser à un soignant ! On voit donc un thérapeute qui utilise l'hypnose.

On peut le faire dans le cadre d'une psychothérapie avec un psychiatre, psychologue ou psychothérapeute agréé par l'ARS.

Mais l'hypnose étant utile dans de nombreuses pathologies ou difficultés en lien avec la douleur ou l'anxiété, on peut voir d'autres soignants utiliser l'hypnose dans leur pratique: médecin, dentiste, sage-femme, psychologue, kinésithérapeute, infirmier...

Certains instituts de formation ont une charte éthique qui implique la formation uniquement de soignants, qui appliqueront l'hypnose dans le cadre de leur profession et au service du patient et pas pour leur profit personnel ou pour le spectacle, et avec des critères de qualité pour la formation. Préférer donc des thérapeutes formés dans un des instituts agréés par la CFHTB (Confédération Francophone d'Hypnose et de Thérapies Brèves)

Attention aussi à certains signes qui ne trompent pas, notamment si le thérapeute vous promet de véritables miracles. L'hypnose est une technique épatante par certains aspects avec des résultats parfois spectaculaires, mais elle reste une technique de soins, qui ne peut pas "tout guérir", avec ses nombreuses réussites, ses inévitables échecs et limites.


Philippe AÏM
Philippe AÏM est Psychiatre, Psychothérapeute, Hypnothérapeute et enseigne les thérapies brèves, à... En savoir plus sur cet auteur


Rédigé le 19/01/2015 à 02:08 | Lu 2240 fois | 1 commentaire(s) modifié le 03/11/2015


1.Posté par CHABERT le 26/10/2017 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Philippe,

mon épouse consulte un hypnothérapeute, principalement pour perdre du poids, pour ce cas, il pose un "anneau gastrique virtuel" et fait un suivi, en relation avec une nutritionniste, toutes les trois semaines. Les séances d'hypnose induites par une musique et paroles dans un casque + masque sur les yeux, allongée habillée dans un fauteuil massant.

D'une part nous n'avons aucune notion de la durée nécessaire d'un tel traitement car, après deux mois elle n'a perdu que deux kgs. Et que devient cet "anneau" si elle met un terme à ces soins?


D'autre part comme elle se plaignait que la force du massage par le fauteuil lui semblait trop forte pour bien se relaxer et qu' ils avaient parlé de sa libido, il lui a proposé des massages, nue, sur table, pendant l'hypnose (tjrs avec casque et masque). Et il a ajouté, dans ces conditions, bcp de femmes découvrent des zones érogènes dont elles n'avaient pas connaissance...

Enfin est-il possible qu'un hypnothérapeute fasse des actes dont on ne se souvient pas par la lui? (sauf une modification importante de son excitation)

Merci de nous donner votre avis sur ces points dans l'adresse mail donnée

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :









1 2

Quid de l'Hypnose ? | Quid de l'EMDR ? | Hypnose et diversités thérapeutiques | Hypnothérapeutes | Congrès d'Hypnose | Notes de lecture